Duométis de retour à Festi'NDE ce dimanche 15.08 !

Les beaux jours reviennent et se combinent idéalement avec le relâchement des contraintes sanitaires liées à la pandémie. Pour fêter le retour du printemps, de l'été et des célébrations à plusieurs, venez profiter d'une série de mini-concerts et autres prestations chaque dimanche soir, dans l'église ou sur son parvis. Qui sait, on pourra peut-être y boire un coup ? Concrètement :


  • C'est gratuit (sauf si vous voulez soutenir l'artiste) ;

  • C'est chaque dimanche, du 20 juin au 5 septembre, après la messe de 20h ;

  • C'est pour tout le monde*.


La line-up complète est sur https://www.ndesperance.be/festi-nde !


La Zénitude de retour avec Duométis ce dimache 15 août :


Vous avez été envoûtés par leur première prestation ? Les voilà de retour pour vous refaire succomber. Retrouvez Duometis dans une ambiance zen et décontractée !


Duométis, c'est le nouveau nom pour le duo qui est à la base du projet Charango et Cie. Un duo à la vie comme à la scène pour vous présenter en format intime notre univers au travers d'un nouveau projet : Zénitude cristalline.

Zénitude cristalline, c'est un concert imaginé pour prendre un moment de détente ou de méditation. Installé confortablement, c'est une invitation à se laisser porter par les douces sonorités des charangos, de la guitare mais aussi d'autres instruments venus d'ailleurs : shruti, tambour, koshi,...

Le duo crée une ambiance, des mélopées et des histoires métissées aux accents d'ici et d'ailleurs. Une balade délicate et onirique dans des contrées lointaines où d'envoutantes mélodies murmurent le silence.

Ensemble, ils vous interpréteront des compositions originales et métissées entre le plat pays qui est le sien et les hauteurs de la Cordillera qu'ils affectionnent tous les deux.

A la composition, charangos : Marie Laduron

A la guitare, shruti, koshi et bombo : Max Foncea


charango-et-compagnie-1.over-blog.com



* Bien entendu, la jauge est toujours limitée à 200 personnes à l'intérieur, donc on s'adaptera si jamais on atteint ces limites.

45 vues