• Serge

Heureux celui ou celle qui "entend des voix" ?


Il peut arriver que des gens de notre entourage nous racontent leurs expériences spirituelles. Personnellement, je ne me sens jamais spontanément à l'aise, en écoutant ces récits, parfois interpellants mais souvent plutôt farfelus aux oreilles du "rationnel" que je suis.


Comment discerner ? Qui suis-je pour me permettre de juger la pertinence ou la "vérité" de ce qui est rapporté ? La Bible nous montre que Dieu parle par des témoins, et parfois par des personnes que notre cérébralité incite à ne pas prendre au sérieux. Oui, comment discerner ?


Le petit Samuel, comme tant de jeunes devenus saints, a fait l'expérience d'être incompris. Troublé sans aucun doute par son expérience de Dieu qui vient le visiter et l'appeler, il en parle à un homme de l'establishment religieux de l'époque, qui l'invite plutôt à aller dormir.


Mais Dieu est insistant, s'il veut qqch ou qqn. Et Samuel relaie cette insistance pour se faire entendre. Et reconnaître que Dieu lui parle malgré son jeune âge.


La question de la recherche de Dieu habite l'Evangile de ce jour. Jésus pose une question simplissime aux disciples qui le suivent : "Que cherchez-vous ?". Elle s'adresse encore à chacun de nous en ce début 2021 ! La réponse des disciples n'est pas (encore !) une confession de foi. C'est "bêtement" : "Où demeures-tu ?". La réponse de Jésus ne se caractérise pas non plus par une grande complexité : C'est ... "Venez et voyez" !


En ce début du temps ordinaire et d'année civile, nous sommes invités à nous demander si Dieu nous parle et comment. A nous demander aussi ce que nous venons "chercher" dans la Bible ou à l'église ou dans la prière ... ? Peut-être cette "expérience" peut-elle nous conduite à quelque émerveillement ou réenchantement ? Dieu seul le sait ... vraiment !


Beau dimanche !

Serge, votre curé

24 vues

Posts récents

Voir tout