La reprise (pratique) à Jour J - 2

Spontanément, c'est d'abord un merci que je vous adresse pour votre collaboration afin de vivre ces premiers dimanche de "reprise". Beaucoup font preuve de souplesse dans leurs demandes : telle messe mais éventuellement une autre s'il le fallait.... Les équipes se sont aussi bien mobilisées pour que tout se passe bien (liturgie, mesures sanitaires, inscriptions, etc...). Bref, nous sommes prêts !


La reprise mercredi des messes de semaine se passe aussi très bien. Nous avons commencé par un échange où il a été répondu à de nombreux "pourquoi ?" et "comment ?". Cela nous permet d'avancer "ensemble". J'ai trouvé très émouvante l'Eucharistie de mercredi. C'était très fort. Aujourd'hui aussi mais pour d'autres raisons !


Pour le dimanche 10 h, nous approchons les 100. L'assemblée sera composée pour la moitié de familles. C'est ce qui nous permettra de pouvoir respecter à la fois la distance de sécurité et la limite des 100. Placer les familles par 3, 4, 5 et 6 (!) est un atout à cet égard. La messe du soir regroupe une assemblée plus diversifiée et les inscriptions sont significatives déjà mais il reste de la marge.


Alors, nous formulons un souhait pour les semaines à venir. Nous sentons que progressivement des personnes vont revenir, surtout si la situation continue à évoluer dans le bon sens. Et nous restons d'être assez vite" limite" pour la messe de 10 h. Si quelques couples ou "individuels", pour qui c'est assez égal, acceptaient de venir à 20 h, cela nous redonnera de la marge. Nous avons toujours en tête une 3e célébration mais nous le ferons si chacune des deux autres est significativement fournie (10 h mais aussi 20 h).


Bref, belle fin de semaine et bon dimanche du Saint-Sacrement ! Une belle fête pour "recommencer" !


Serge, votre curé

33 vues

Posts récents

Voir tout

Pour ce dimanche 12 juillet ....

D'abord bonne fête de St Benoît, co-patron de l'Europe en ce samedi ! Nouveauté : le gouvernement fédéral impose le port du masque en certains lieux dont les églises. Notre paroisse a toujours mis un