Le chemin de croix, le chemin du salut ?

Romano Guardini rappelle que nous avons appris du Christ que Dieu aime jusqu'au pardon. Il écrit : "Le premier néant dont avait tiré l'homme était le bon néant. Le néant pur et transparent : le fait de l'inexistence de quoi que ce soit. Maintenant apparaît le mauvais néant, celui du péché, de la destruction, de la mort, de la folie du vide. ... Dieu a voulu l'en ramener !


Il y a du bon et du mauvais cholestérol. Nous lisons qu'il y a aussi un "mauvais" néant, le mal qui rôde, comme un virus, dans le monde et blesse l'humanité. Jésus vécu sa passion pour nous sauver. Emboîtons-lui le pas sur le chemin du Royaume.


Le portement de croix de Pierre Bruegel l'ancien rappelle que le portement de croix se vit souvent dans l'indifférence. Le rappel du chemin de croix de l'an dernier nous place dans l'espérance de celui de 2021. Un 3e Vendredi Saint ensoleillé ?







33 vues

Posts récents

Voir tout