Regarde vers le ciel, Regarde au fond de toi




Ce dimanche,

si les textes nous envoient regarder les hauteurs

avec Abram le vieil homme sans enfant,

avec Pierre, Jacques et Jean, les amis inquiets,

ils nous ramènent à regarder en nous-mêmes

avec David qui cherche la droiture,

avec Paul qui nous parle de l'essentiel







Pour ce deuxième dimanche de Carême, la liturgie florale s'est axée sur ces deux réalités:

les hauteurs et l'intériorité










Au niveau de la vasque,


Des branches de saule et de cornouiller, colorées, mais très peu en feuilles, entourent des étincelles de lumière. Loin au-dessus, les branches de prunus flottent.


Que nous puissions regarder au-delà de nos aridités et de nos peurs, pour découvrir notre source de Vie. Que nous puissions regarder au-delà de nos habitudes, vers l'au-delà qui nous dépasse mais dont nous avons reçu la conscience.















Au niveau de l'Autel,


Ces pierres du désert, socles pour notre route.

Ces cactus qui vont fleurir, espérances de notre devenir.

Ces branches en fleurs, au-dessus du béton cassé, car la solidarité sera toujours plus forte que la guerre.












Devant l'Ambon,


l'icône de la transfiguration,

évangile de ce second dimanche de carême.












Près de la croix,


les affiches de carême adressées aux enfants, signes-liens avec les paroles distribuées à chacun.e chaque dimanche.




Voici les textes de ce deuxième dimanche de carême :


Genèse 15.5-12;17-18

Psaume 26

Ph 3.17 à 4.1

Luc 9.28b-36


Belle semaine à vous !







43 vues