• br.cantineau

Ton corps, ce sanctuaire de chair.

Jn 2, 13-25

3ème dimanche de Carême.







La Parole de Dieu portée par Jésus n’a rien de propos un peu doux et mièvres. C’est une parole radicale, c’est-à-dire qu’elle touche à la racine des êtres et des choses. Elle interroge, débusque les faux-semblants, renverse les puissances de pacotille et dénonce l’utilisation que l’on peut faire de Dieu. Le lieu de Dieu, c’est l’être humain lorsqu’il se laisse façonner par son Créateur. Et ce lieu, nulle puissance ne saurait la détruire.


Un homme, traversé du feu de la vie divine, renvoie à sa vanité le monde et ses puissances illusoires…


Quelles sont les formes de puissance qui me paraissent aujourd’hui abusives, injustes, destructrices ?

Ai-je l’envie et le courage de les dénoncer ?

Quel acte concret pourrais-je poser afin que le monde soit plus juste, plus fraternel ?

20 vues

Posts récents

Voir tout

Ne manquez aucune actualité de la paroisse Notre-Dame d'Espérance !

  • Facebook Social Icône