top of page

Turquie/Syrie: aide aux victimes via Caritas International


Les évêques de Belgique appellent les chrétiens à un geste de solidarité avec les victimes des tremblements de terre en Turquie et en Syrie via un don à Caritas International.


Les terribles séismes qui a frappé le sud-est de la Turquie et le nord-ouest de la Syrie – d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter – a déjà fait plus de 30.000 victimes. De nombreux-ses survivant-e-s sont désormais sans logement. Ils et elles ont un besoin urgent d’abris, d’eau potable, de nourriture, de vêtements chauds et de soins médicaux. « À ce stade, notre objectif principal est de sauver des vies et d’assurer la survie de la population», explique Sébastien Dechamps, coordinateur humanitaire chez Caritas International.


Pourquoi soutenir Caritas International?


En Turquie, mais surtout en Syrie, l'accès aux lieux de la catastrophe, et le déploiement de l'aide sont rendus particulièrement complexes en raison de la situation politique. Caritas était déjà présente sur le terrain avant le tremblement de terre, en venant en aide aux réfugiés de la guerre depuis plus de 10 ans. Grâce à ses relais locaux, Caritas dispose des moyens d'être le plus efficace, immédiatement: parfaite connaissance du terrain, coordinateur locaux, canaux logistique déjà en place. Comme ONG, Caritas vient en aide à tous ceux qui en ont besoin, sans distinction.


Faites un don au numéro de compte BE88 0000 0000 4141 avec la communication « 4860 Turquie Syrie, ou directement via la plateforme en ligne .



Action en Turquie...


Dans le sud-est de la Turquie, plusieurs provinces, dont Gaziantep, Diyarbakir, Adana et Malatya, ont été gravement atteintes par les tremblements de terre. Une ligne d’information a été immédiatement installée par Caritas Internationalis et les églises locales partenaires pour fournir diverses formes d’aide aux survivant-e-s. L’organisation travaille en étroite collaboration avec les autorités locales afin de recueillir des informations et d’organiser l’aide humanitaire. Les équipes de Caritas ont rassemblé les survivant-e-s dans des endroits sûrs et y ont distribué des repas chauds et des vêtements.


... et en Syrie



« Chez nous, le nord-ouest du pays a été durement touché », rapporte Caritas Syrie. « C’est une région où 4.1 millions de personnes dépendent de l’aide humanitaire depuis déjà un certain temps. Quelque 5.000 survivants sans abri, principalement des femmes et des enfants, sont désormais hébergés dans des écoles et d’autres lieux. Le nombre de morts ne cesse d’augmenter. Les chances de retrouver des survivants sous les décombres diminuent d’heure en heure. Les hôpitaux ne peuvent pas faire face à l’afflux de blessés, le nombre de victimes est tout simplement trop important ».

À Alep, Hama et Lattaquié, Caritas Syrie a mis en place des abris et y distribue des articles de première nécessité pour aider les plus vulnérables. Beaucoup ont perdu leur toit. Certain-e-s n’osent pas entrer dans leur maison par peur des répliques sismiques.


Philippe (avec Caritas) pour le GT Diaconie & solidarités







16 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page