top of page

Un Avent solidaire avec les sans-abris: Jésus non plus n'avait pas droit au logement!


Pour nous aider à vivre un Avent solidaire, l'action Vivre Ensemble met en lumière le problème de l'accès au logement pour les milliers de sans-abris que compte encore notre pays. Grâce aux collectes en paroisses des 16 & 17 décembre prochains, c'est plus de 110 associations venant quotidiennement en aide à nos amis de la rue qui seront soutenues, et parmi elle Un Toi Un Coeur (UTUC) de Louvain-la-Neuve.

Jean-Pierre Delville (évêque référendaire pour l'action Vivre Ensemble), nous introduit cette campagne d'Avent 2023.


"Elle mit au monde son premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune (Lc 2, 7)"


Nous nous préparons à fêter Noël ! Nous décorons nos maisons avec des guirlandes et des éclairages, avec un sapin de Noël et des boules scintillantes. Nous réfléchissons aux cadeaux à offrir et aux invités des repas de fête. Notre maison est plus que jamais un lieu de retrouvailles familiales.

Pourtant nous fêtons un enfant qui n’avait pas de maison ! Quand Joseph cherche un endroit pour que Marie accouche de son enfant, il n’en trouve pas. « Elle mit au monde son premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune », nous dit l’évangéliste Luc (Lc 2,7). Jésus n’avait donc pas de toit quand il est né. Il n’avait pas droit au logement !

Dans notre pays aussi, de nombreuses personnes n’ont pas de maison où s’abriter et n’ont pas de logement. Il manque de logements : il y en a trop peu, ils ne sont pas disponibles ou ils ne sont pas en ordre. C’est un grand défi pour notre société. Action Vivre Ensemble veut nous sensibiliser à ce problème et contribue à fournir des logements à ceux qui n’en ont pas.

Certes, on pourrait se dire : « Ce problème nous dépasse ! » Comment trouver les 90 000 logements qui manquent en Belgique francophone ? Comment ouvrir aux ménages sans abri les 50 000 logements inoccupés ? En fait, il faut commencer par des initiatives concrètes, limitées mais bien ciblées.

​Ainsi aujourd’hui aussi, notre proximité vis-à-vis de ceux qui sont sans toit et sans maison est un premier pas pour leur donner une protection et un réconfort, grâce à l’amitié et à la solidarité. C’est à cela qu’Action Vivre Ensemble nous invite, durant ce temps de l’ Avent. Tous, nous sommes invités à faire un geste au service de ceux qui sont sans maison.



​Nous pouvons nous engager en personne dans les organisations d’entraide ou nous pouvons les

financer par nos contributions financières. Nous pouvons aussi nous investir dans la lutte pour une plus grande justice en faveur de ceux qui manquent de logement. L’ Avent est le temps qui

nous annonce la venue de Jésus : sa venue dans nos maisons et hors de nos maisons, sa venue dans l’histoire, dans notre actualité et dans notre futur. Que sa présence active progresse dans notre monde, qu’elle envahisse nos cœurs! Que par notre engagement et notre prière, elle donne un toit et une protection à ceux qui n’en ont pas!


Philippe, avec Jean-Pierre Delville, pour le GT diaconie et solidarité



42 vues
bottom of page