• Serge

Rouge feu

Frères, personne n'est capable de dire "Jésus est Seigneur" sinon dans l'Esprit Saint.


Nous conservons un souvenir très émouvant de notre dernière Pentecôte, en total contraste avec l'éparpillement de notre communauté que génère la crise sanitaire.


La fête est importante car elle "couronne" Pâques. Jean la place le soir même tandis que Luc la situe cinquante jours plus tard. Mais peu importe la chronologie. Le Christ a promis l'Esprit et il peut le donner dès le soir de Pâques, puis pendant 50 jours puis pendant les siècles des siècles !


Ce n'est pas nous qui témoignons du Christ dit Paul aux Corinthiens (1er verset de la 2e lecture de Pentecôte = cfr le titre de ce post ) mais bien l'Esprit qu'il a insufflé en nous.


Nous serons invités à vivre la Pentecôte "à domicile" et via les "médias". Mais comme le font tant de personnes qui viennent se recueillir, se poser, prier, ....depuis la mi-mars, notre promenade peut nous conduire un "petit moment" à Notre Dame d'Espérance ce dimanche pour invoquer l'Esprit et prier Marie en ce dernier jour du mois de mai. Le 31 mai, c'est la Visitation quand elle ne tombe pas le dimanche !


Belle fête de Pentecôte !

Serge, votre curé

35 vues

Posts récents

Voir tout

Le texte lu à l'Eucharistie de ce mardi 3 août

Il y a dans ce moment si particulier, où tout hésite, bien des raisons de craindre le pire : une pandémie qui n’en finit pas ; le climat qui se désorganise plus violemment que jamais ; une diversité e