Helping Hands

Groupe diaconie

Solidarité, service

et partage

J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante (…) Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité. (1 Co 13)

Nos trois niveaux d'action

Au niveau local, nous soutenons à Louvain-la-Neuve l’ASBL UTUC (Un Toit Un Cœur), un espace-refuge et un lieu d’écoute et de solidarité qui se veut passerelle entre le monde marginalisé et les habitants de la ville. Nous coordonnons aussi les demandes d’aide locale, en lien avec le groupe Helder Camara de Saint-François et l’association Entraide de Blocry.

Au niveau ecclésial, nous participons aux campagnes de l’Avent (Vivre ensemble) et de Carême (Entraide et Fraternité) dont les thématiques sont adaptées chaque année.

Au niveau international, nous créons des liens avec nos frères chrétiens et sommes proches de la paroisse Saint-Joseph de Jifna en Terre Sainte.

Trois missions : coordonner, proposer, informer

Coordonner signifie pour nous veiller à la bonne organisation des opérations de solidarité soutenues par la paroisse, vécue comme une communauté de chrétiens solidaires, qu’il s’agisse des actions locales, de celles en lien avec l’Église de Belgique, ou encore en lien avec l’Église Universelle. C’est l’aspect communautaire de l’engagement.

Cet engagement revêt aussi une dimension personnelle : apporter une réponse aux demandes d’aides individuelles, coordonner les propositions de service faites par des paroissiens désireux de s’impliquer à titre individuel dans un projet.

Proposer, c’est être attentif aux besoins, susciter la réflexion et présenter au conseil paroissial des actions pertinentes pour mettre en œuvre l’engagement collectif de la paroisse.

Informer, c’est être en lien avec l’équipe communication pour diffuser l’information relative aux projets portés par la communauté, mais pour faire connaître toute initiative qui, sans engager toute la paroisse, permet à chacun de s’investir, à sa mesure, dans un projet qui lui convienne. C’est encore faire écho aux demandes d’aide émanant des associations actives à Louvain-la-Neuve, dans le voisinage immédiat, ou bien au-delà.

Mes frères, si quelqu’un prétend avoir la foi, sans la mettre en œuvre, à quoi cela sert-il ? Sa foi peut-elle le sauver ?
Ainsi donc, la foi, si elle n’est pas mise en œuvre,

est bel et bien morte

 

(Lettre de St Jacques)

Le groupe diaconie

Nous sommes l’un des sept groupes d’animation de Notre-Dame d’Espérance, en charge de la dimension « service, solidarité et partage » . Le groupe, composé de quatre laïcs (Henri Culot, Philippe Levêque, Evelyne Louveaux et Carlos Mendoza), poursuit les initiatives des fondateurs de notre jeune paroisse et porte les nouveaux projets en étant attentif aux besoins et demandes du temps présent.

"Diaconie", kézako ?

Le terme diaconie désigne les œuvres de charité, le service de l’amour du prochain exercé de manière communautaire et ordonnée, comme l’écrit Benoît XVI dans Deus Caritas est (n° 21). 
Ce mot quelque peu exotique fait référence au « groupe des Sept », sept hommes « remplis d’Esprit Saint et de sagesse » à qui les Douze imposèrent les mains et confièrent le service des pauvres (Actes 6, 1-6). La diakonia était désormais instaurée dans la structure fondamentale de l’Église elle-même !
Le terme de diakonia ne désigne donc pas uniquement les engagements caritatifs ou les gestes de solidarité. C’est toute la dimension relationnelle de la condition chrétienne et c’est toute la vie ecclésiale, ad intra et ad extra qui est appelée à devenir diaconie, liens remodelés par l’amour de Dieu.

Plus d'actualités du groupe de solidarités